Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 9 : Wallenstein 71 - 81

                         

                           Le Rock Prog s'invite

C'est à Mönchengladbach à la fin de l'automne 1971 que Jürgen DOLLASE, de formation pianiste classique( excusez du peu) fonde le groupe de rock appelé "The BLITZKRIEG" .

Il recrute Jerry BERKERS (†) , un hollandais à la basse,

un américain de Philadelphie William"Bill" BARONE à la guitare,

bientôt rejoint par Harald GROSSKOPF à la batterie.

Malheureusement, "The Blitzkrieg" ** est déjà utilisé par un groupe de rock polonais. Pour éviter les problèmes juridiques, Jurgen DOLLASE décide de rebaptiser son groupe en "Wallenstein" du nom du célèbre général tchèque pendant la guerre de 30 ans.

NB . Vous remarquerez que l'on commence à retrouver les principaux musiciens des "Cosmic Jokers"

Et c'est juste avant la fin de 1971, qu'au studio DIERKS à Stommeln, près de Cologne qu'il enregistre leur premier album intitulé justement «Blitzkrieg» .

** «Blitzkrieg» était le nom original du groupe "Wallenstein". Cette appellation suscita pas mal de réactions indignées au début des années 70. Le terme «Blitzkrieg» avait été utilisé par Adolf HITLER pour désigner ses raids barbares à nos pays voisins la Pologne, Pays-Bas, en Belgique, et la France. Nous autres musiciens n'avons jamais été les fans de ce peuple nazi, bien sûr. Quelques-uns d'entre nous (moi y compris) avions même étaient des objecteurs de conscience.
Lorsque la Wehrmacht allemande a attaqué la Pologne le 1er Septembre 1939 dans la pure violation du droit international, mon père était un soldat de 22 ans.
Par conséquent, en a eu l'idée de réveiller les consciences en utilisant ce terme de "Blitzkrieg". (Harald GROSSKOPF) **

Six mois plus tard, en début de l'été 1972, Jürgen Bill, Jerry et Harald , sur leur lancée enregistrent leur deuxième album, "Mother Universe", dont la pochette représente la "mamie"(cf Les Images) de DOLLASE, photos prise par Harald GROSSKOPF.


Le magazine français Best Pop ne va hésiter à désigner "Mother Universe" comme «LP du mois» .


«La musique de Wallenstein est unique. Synthèse parfaite de musique pure, mélodique et plus rock, plus abrupte, avec des sentiments qui frisent la folie. Incroyable ! "


En automne 1972, les événements se précipitent. Jerry BERKERS quitte le groupe pour une carrière solo.

Il publiera un album "Unterwegs". Lors de la session d'enregistrement de cet album solo, il pète un câble et sombre dans la folie. Il sera interné dans un hôpital psychiatrique et mourra dans des circonstances tragiques sept ans après.

Durant cette période, WALLENSTEIN est un trio . Ils se produisent en Suisse et en France , suivis d'apparitions TV. En Allemagne, ils commencent à se faire un nom.

En Août 1973, Dieter MEIER († DCD en 1986),remplace Jerry BERKERS à la basse et Joachim
REISER au violon les rejoint.

WALLENSTEIN se compose désormais de Jurgen DOLLASE aux claviers,

Harald GROSSKOPF aux percussions,

Dieter MEIER à la basse

et donc de Joachim REISER au violon.

Et c'est dans cette configuration qu'ils enregistrent "Cosmic Century" , leur troisième opus.

Après l'excellent "Cosmic Century", très abouti, WALLENSTEIN s'accorde une longue pause.

Et en 1975 sort l'album, "Stories, songs and symphonies".», où Jurgen PLUTA à la basse remplace MEIER.

Sur cet album, Jürgen DOLLASE y fait des tentatives de "musiques programmées", mais le mélange disharmonieux entre Classique, Jazz et Rock est très mal perçu. Et pourtant, à la réécoute, il n'est pas si mal que cala ! !


Puis, la même année, Bill BARONE et Harald GROSSKOPF quitte WALLENSTEIN.

Bill retourne aux États-Unis, et Harald cherché de nouveaux défis.

Il rencontre Klaus SCHULZE à Hambourg, le début d'une collaboration très fructueuse.

Avec comme nouveaux membres Gerd KLOCKE à la guitare et Nicky GEBHARD à la batterie, une tournée de WALLENSTEIN aura un grand succès en France.

Au printemps 1976 le violoniste Joachim REISER met les voiles à son tour.

Suit un grand moment de solitude pour Jurgen DOLLASE qui ne peut que constater les dégâts.

Musicalement transformé, Jürgen DOLLASE (claviers), Gerd KLOCKE (guitares), Jürgen PLUTA (basse) et Nicky GEBHARD (batterie) tournent en Allemagne et jouent au Deutsch rock-Festival à Krefeld.

Un nouvel album "No More Love" sort au même moment et sa pochette très "particulière"( c'est la censure qui exigea l'asexualité du couple).


Après un concert à Hildesheim (ville natale de Harald), Jurgen DOLLASE vire tout le monde pour préparer un style musical nouveau.

Et en 1978, WALLENSTEIN se compose de Jurgen DOLLASE / keyboards, chants ,

Kim MERZ / lead vocals ,

Pete BROUGH / guitar, chants ,

Micheal DOMMERS / guitar, chants ,

Charly TERSTAPPEN / drums, percussion ,

Teery PARK / bass .


Et c'est dans cette configuration qu'ils enregistrent "Charline", album à vocation commercial comme l'avait annoncé DOLLASE.


"Charline", le morceau devient un tube et monte à la 17eme des charts pop allemands.
A la suite de celà, le groupe fera plus de 200 concerts.

Le LP suivant " Blue Eyed Boys » sort en Octobre et sera un succès commercial, aussi. Le single "Don't Let It Be", sera vendu à plus de 100.000 exemplaires.

Au début des années 1980, WALLENSTEIN signe un contrat avec la maison de disques EMI et sort son album, "Frauleins" en Mars.

Le groupe part sur une grosse tournée et visite l'Allemagne (en collaboration avec SCORPIONS), les pays du Benelux,la France, Autriche et Suisse. Mais l'album est un échec.

Le nouvel album "... sssss top", même si plus rock, sera lui un "flop" retentissant.
De Mars à Juin 1981, WALLENSTEIN part en tournée pour la dernière fois.


Mais le groupe est littéralement balayé comme beaucoup d'autres par la nouvelle vague .

Et fin 1982, le chapitre WALLENSTEIN est définitivement clos.


A défaut d'avoir révolutionné le genre, WALLENSTEIN aura tout de même marqué une époque mais n'aura pas survécu à l'instabilité du à ses trop fréquents changements de personnel.


Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.