Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 69 : L'Après Krautrock Tangerine Dream 77 - 81

TANGERINE DREAM : L'APRES KRAUTROCK: 77 - 81

 

9 - Logo.jpg

Pour TANGERINE DREAM , l'après krautrock sera difficile , avec des hauts et des bas. Car si le groupe existe toujours à l'heure actuelle , il n'a vraiment plus rien à voir avec le groupe inventif et créatif des premières années.

Une musique fadasse et terne qui , certes , enchante les jeunes générations mais ne peut , en aucun cas , convenir aux afficionados de la première heure. Ceci dit , à partir de 77, tout n'est pas systématiquement à jeter. Reste encore de bons moments.

Après l'album "Encore" , TANGERINE DREAM se "relooke".

BAUMANN s'en va et FROESE recrute Steve JOLIFFE qui joue un peu de tout et chante et Klaus GRIEGER aux percussions.

De cette configuration ne subsistera qu'un album ( heureusement) le désastreux "Cyclone" en 78.

Puis FROESE fait machine arrière , vire JOLIFFE et le résultat sera l'étonnant "Force Majeure" en 1979.

Cet album , trop mésestimé à mon goût est un savoureux mélange d'instruments électroniques et acoustiques, un chatoyant cocktail d'electro prog fort réussi. Certes , ici , point d'innovations véritables mais tout de même, largement recommandable surtout au vu de la suite.

FORCE MAJEURE ( 1979 )

Edgar FROESE / synthesizer, bass, guitar, composer, keyboards, producer, mixing
Christopher FRANKE / keyboards
Edgar MEYER / cello, engineer
Klaus KRIEGER / drums


http://www.gutsofdarkness.com/god/objet.php?objet=8688

Puis nouveau changement de line up. Cette fois , c'est KRIEGER qui est remercié et TANGERINE DREAM revient à la forme classique d'un trio avec l'arrivée de Johannes SCHMOELLING.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Johannes_Schmoelling

Une bonne période, longue et fructueuse qui sera enrichi de bons albums comme "Tangram" en 80 qui reprend le principe de l'époque "Ricochet" , à savoir deux longs morceaux  et " Exit" en 81, morceaux plus courts mais bien inspirés. Encore deux albums qui seront, selon moi, injustement sous estimés.

TANGRAM ( 1980 )

Johannes SCHMOELLING / synthesizer, keyboards
Edgar FROESE / synthesizer, bass, guitar, keyboards, producer
Christopher FRANKE / percussion, keyboards, producer


http://www.gutsofdarkness.com/god/objet.php?objet=8735

EXIT ( 1981 )

Johannes SCHMOELLING / synthesizer, keyboards
Edgar FROESE / synthesizer, bass, guitar, keyboards, producer
Christopher FRANKE / percussion, keyboards, producer


http://www.gutsofdarkness.com/god/objet.php?objet=8742

A SUIVRE...... DOM

Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.