Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 65 : A propos de Kraan

 

A PROPOS DE KRAAN

KRAAN restera l'une des figures majeure du rock germanique tendance krautrock toujours en activité. Loin des expérimentations cosmiques et électroniques de TANGERINE DREAM, moins populaire qu’AMON DÜÜL II (pourtant proche dans l’esprit) .

 En 1972 le quartet publie un album éponyme sur le label Spiegelei (bien connu pour sa photo d’un œuf au plat qui illustre les albums de son catalogue).

Ce premier opus est une belle illustration d’une époque, d’un rock allemand ouvert, libre, expérimental, fusionnant les genres sans se soucier des étiquettes musicales. Un rock choucroute qui s’influence autant de ce qui se fait au USA par de furieux groove funk heavy à la Sly STONE et Jimi HENDRIX, mais également le style symphonique et jazzistique anglais, la world music tout en puisant dans l’héritage germanique (musique baroque, électronique, chant en allemand…).
En moins de deux ans ils vont développé un mélange unique de rock instrumental mélodique, aux structures rythmiques serrées, épicées  d'élément de jazz, d'improvisation et d'influences orientales. L'étroite amitié entre eux aura fait le reste gagnant rapidement une réputation de grands concerts, forts en intensité.

Qu'est-ce que Kraan veut dire?
Eh bien personne ne le sait vraiment.

Un espèce d'oiseau "Crane", mais l'orthographe en allemand est mauvais. Il pourrait s'agir d'un dispositif de levage, une entité dragonique mythique, mais c'est aussi un nom de famille en Hollande.

La vérité est toute autre: HATTLER avait choisi ou inventé ce nom juste parce que ça sonnait bien.

Après avoir quitté Berlin, leur style devint plus poli et raffiné, un mélange unique de pop-rock-jazz-fusion.
Et sans grande promotion, ils sont devenus très populaires, très rapidement.

Ils sont devenus célèbres dans le monde entier à tel point qu'ont hésitaient pas à les comparer à YES ou au MAHAVISHNU ORCHESTRA.

Dans les sondages, notamment dans le magazine allemand "Sounds", ils raflèrent les plus hautes distinctions : N° 1 en 72 en Allemagne, HATTLER N°1 comme instrumentiste de l'année en 75 , meilleur concert de l'année et "Wintrup" meilleur album.

KRAAN était  un enfant des seventies, avec cette furieuse tendance à tout considérer dans la vie quotidienne comme politique .

A cette époque, l'Allemagne était plutôt polarisée, à la fois par l'aile droite politique de Franz Josef STRAUSS et la terreur ultra gauchisante extrême de la bande à BADER MEINHOF, " acteurs de premier plan »dans le débat public.
Les Etats-Unis restaient le grand marché musique, l'endroit où l'argent se ramasse par terre, et où quelques groupes célèbres y ont fait un marché juteux.

 Mais les Etats-Unis c'était aussi le pays du napalm  au Vietnam, le pays qui a envahi la Grenade et fut profondément impliqué dans la dictature de PINOCHET au Chili entre autres.

 De fait, les membres de KRAAN ne purent se résoudre sur une tournée aux States.
Commercialement ce fut une énorme erreur, une balle dans le pied. Un ascenseur manqué pour une carrière prodigieuse. Ils ont raté la haute marche qui aurait peut-être fait d'eux d'autres musiciens . 

Un potentiel énorme un peu gâché par des idées un peu "obtues"....

Après le départ de Johannes PAPPERT, le groupe aura eu du mal en tant que groupe, mais Ingo BISCHOF qui était un membre semi-permanent prit plus d'importance, et la musique devint plus électrique plus fusionnelle mais aussi plus mélodique.
Jan FRIEDE qui avait besoin de faire une pause sur la scène musicale fut remplacé par Udo DAHMEN pour deux albums.

Le célèbre batteur américain Gerry BROWN remplaça Udo sur les deux suivants, dont un ne fut pas  considéré comme un album de KRAAN par de nombreux fans, puisque Peter WOLBRANDT n'y jouait pas.

Et EMI et le label indépendant Fünfundvierzig ont décidé de rééditer tous leurs albums! Une occasion unique pour ceux qui sont passées à côté de réécouter ce groupe légendaire...

Surtout les trois premiers albums et le Live 74....


A SUIVRE... Polit Rock

Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.