Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 6 : Agitation FREE 70 - 76

 

                             ÉLECTRONS LIBRES

C’est en septembre 1967 que le guitariste Lutz ULBRICH, le batteur Christoph FRANKE( oui, oui, celui de TANGERINE DREAM), accompagnés de Michael DUWE au chant, du guitariste Lutz KRAMER et du bassiste Michael GUNTHER, forment ensemble, ce qui restera comme l’un des plus beaux fleurons du rock psychédélique allemand et du space rock, Agitation Free.

Le groupe se borne, au début, à des reprises mais ils finissent par composer leur propre répertoire et à se passionner pour les synthétiseurs. Mais véritables électrons libres, Agitation Free voit défiler de nombreux musiciens.

Et c’est en avril 1972 que le groupe se stabilise autour de Lutz ULBRICH( guitare), Michael GUNTHER( basse) auxquels viennent s’ajouter Jörg SCHWENKE (guitare), Michael HOENIG (synthétiseur) et Burghard RAUSCH (batterie).

Et suite à un retour de voyage consacré aux échanges culturels avec l'Égypte, le Liban,Chypre et la Grèce ,qu’ils enregistrent leur premier album «Malesch», un mélange d’improvisation, de musiques traditionnelles et de rock psychédélique qui constitue l’un des meilleurs album des années 1970.

Malesch est un magnifique chef-d'œuvre des années 70 . Influencé par le Moyen Orient, ce disque est un espace unique , juxtapositions de solos de guitare et d’atmosphères envoûtantes.. Michael HOENIG déploie sa panoplie d'appareils électroniques qu’il déclame dans tous les styles.. Un enregistrement vraiment magique que je recommande à tous les amoureux de rock psychédélique .


En 1973, le guitariste Gustav LUTJENS intègre le groupe qui enregistre son deuxième album, tout simplement intitulé « Second ».

 


Quasiment instrumental, cet album atteint la perfection."First Communication" qui ouvre l’album est une lente progression, effets sonores (vent) , puis basse / guitare, batterie et claviers, « Laïla »et sa guitare merveilleusement lyrique, impressionnante et émotionnelle, « In The Silence of the morning sunrise « très bluesy, » A Quiet Walk » et ses sonorités très « East ». Un album majeur , peut être supérieur finalement à Malesch !


Suivent deux années de tournée en France et en Allemagne. De cette période, un disque « live » témoigne: « Last »)

Last(le dernier) sera l’ultime témoignage d’un groupe terriblement novateur et créatif pour son époque.

Car cette interminable tournée a mené le groupe à l’épuisement physique et moral. Et, Agitation Free se sépare en 1976.
Et l’histoire aura bien pu s’arrêter là…. Mais !....

 

Même si Agitation Free ne se reformera jamais, l'histoire ne s'arrête pas là. Durant les deux années de tournée , le groupe a énormément composé et enregistré.
Et sous la pression des fans, quatre autres albums vont voir le jour; " Fragments" en 1995( un live 1974), "At The Cliffs Of River Rhine" en 1998( live 1974), "River Of Return" et "The Other Sides Of.." en 1999.

Enfin, pour être tout à fait complet, sachez que le 8 Novembre 2011 est sorti l'album "Shibuya Nights" enregistré en live à Tokyo.



Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.