Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 55 : Birth Control 1970 - 1972

 

BIRTH CONTROL : LES DEBUTS

Juin 1968 à Berlin ! Deux groupes baptisés EARLS et GENTS  décident de fusionner sous le nom de BIRTH CONTROL, dont le répertoire, à l'époque, se compose essentiellement de chansons de Julie DRISCOLL.

Aucun des 7 membres fondateurs ne pensent réellement à d'éventuelles productions discographiques ou une carrière avec le groupe...qui se compose de : Bernd KOSCHMIDDER (basse), Reinhold SOBOTTA (orgue), Rolf GURRA (saxophone, chant) Fritz "Little Lord" GROGER (chant), Klaus ORSO et Reiner BORCHERT (guitares) ainsi qu' Hugo Egon BALDER (batterie), qui devint plus tard un présentateur de télévision bien connu et le producteur d'une station de télévision privée

On peut se demander, comment quelqu'un pourrait-il avoir l'idée d'appeler un groupe «Contrôle des Naissances en 1968?

""Mon premier groupe, dissous, je voulais former un nouveau groupe au nom original. L'idée est venu de l'un de mes compagnons de classe Manfred GILLIG qui a suggéré BIRTH CONTROL. A l'époque, c'était un sujet "brûlant" en raison de la controverse avec le Pape et la pilule.""Hugo Egon BALDER.

 Le groupe  joue presque tous les jours dans les clubs de Berlin et commence à se faire connaître dans la région. Dès l'automne, ils recoivent une offre pour jouer à Beyrouth pendant trois mois. Klaus ORSO quitte alors le groupe pour se lancer dans le droit, aujourd'hui avocat à Berlin. Gerd ALSHEIMER le remplace mais il  quitte le groupe pendant la tournée au Liban.

Un grave accident de voiture dans lequel KOSCHMIDDER et BALDER sont impliqués manque de précipiter la chute du groupe. Les parents de BALDER lui  interdisent de jouer  et BIRTH CONTROL se retrouve privé de batteur.

Heureusement, il trouvera un remplaçant Bernd "Nossi" NOSKE et la tournée est sauvée.
A la fin du mois de mai 1969 (avec seulement quatre membres) le groupe  retourne à Berlin. Reiner BORCHERT, lui, est resté au Liban, et Bruno FRENZEL, un employé en assurance le remplace comme guitariste

En automne 1969, ils ont publié leur premier single. et, à la fin de l'année sort le premier album , soigneusement emballé dans une boîtes de pillules contraceptives et qui sera publié dans plusieurs pays en Europe et aux Etats-Unis .

 BIRTH CONTROL ( 1970)

- Bruno FRENZEL / guitar, vocals

- Bernd KOSCHMIDDER / bass

- Bernd NOSKE / drums, vocals
- Reinhold SOBOTTA / organ


Après ce premier album, BIRTH CONTROL commence à être hautement considéré. Afin de rendre ce "contrôle des naissances encore plus vivant", le groupe entreprend une tournée en Allemagne et sortent leur 2eme single

La face B (comme  les deux titres de leur premier single) n'est jamais apparu sur un LP. Le troisième single «Hope» pour laquelle le groupe avait signé chez OHR, deviendra leur premier succès.

Quand l'album Operation sort en 1971, la pochette va déclencher un véritable scandale, certains magasins de disques refusant même de le vendre.Cette pochette représentait le pape contrôlant un monstre qui mange les bébés. La version anglaise, elle,  est livré dans deux préservatifs énormes, ce qui va déclencher la grogne des responsables féminines de "l'emballage "qui se mettront en grève.

Mais le groupe n'en a cure, bien au contraire, ce sera pour eux la meilleure publicité. Et Operation sera élu deuxième meilleur album de l'année par les lecteurs du Musikal Express. Après la sortie du single "The Work Is Done" ils jouent pour quatre concerts en Angleterre, des spectacles à la télévision britannique ainsi que lors du  Midem de Cannes.

OPERATION(1971)


- Bruno FRENZEL / guitar, vocals

- Bernd KOSCHMIDDER / bass

- Bernd NOSKE / drums, vocals
- Reinhold SOBOTTA / organ

 

Le 20 Août 1971, le groupe quitte Berlin et décide de prendre un peu de recul en s'éxilant ,avec leurs roadies; dans une vieille ferme dans la ville de Burkhards près de Francfort. Ici, les musiciens retrouvent  paix et  tranquillité nécessaire....

L'année 1972  commence avec de nouveaux changements dans le line-up: Reinhold SOBOTTA quitte le groupe pour des raisons de santé. Schölgens HARTMUT de Mönchengladbach  fait une courte apparition à l'orgue avant que Wolfgang NEUSER de Siegen le remplace.

Ils changent aussi de maisons de disques trocant Metronome pour CBS.

Le premier album sur ce nouveau label, Hoodoo Man en 1972, va devenir l'album culte de BIRTH CONTROL, un jalon dans l'histoire du rock allemand. La pochette du disque,  une fois de plus déclenche la colère chez certains, ainsi qu'un morceau "Gamma Ray", une chanson culte de l'ère Krautrock. Hoodoo Man va amener le groupe vers de nouveaux sommets qui en écoulera  plus de 300.000 exemplaires.

Même dans la scène techno,le titre va devenir populaire. (Est ce vraiment un compliment ?)

La presse elle même, est dans une frénésie de louanges.

HOODOO MAN( 1972)

 

 - Bruno FRENZEL / guitar, vocals

- Bernd KOSCHMIDDER / bass
- Wolfgang NEUSER / keyboards, vibraphone
- Bernd NOSKE / drums, percussion, vocals


A SUIVRE......... Birth Control 1973 - 1976

 

Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.