Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 454 : Sequentia Legenda 1980 - Aujourd'hui

1 - Logo.jpg

Laurent SCHIEBER , alias SEQUENTIA LEGENDA est un compositeur de musique électronique composée de pads synthétiques et de lignes mélodiques ponctuées par le phrasé des séquenceurs.

2 - LS.jpg

A sa naissance dans la ville de Mulhouse , rien ne prédispose le jeune Laurent à la musique , et cela , même si , à l'âge de huit ans , il suit quelques cours d'accordéon et de théorie musicale.

Ce n'est que bien plus tard que lui viendra la révélation qui bercera son adolescence , à savoir la musique électronique des années 70 - 80

C'est en 1980 , à l'âge de 15 ans , qu'il va découvrir cette nouvelle musique venue d'ailleurs et que tout un monde inconnu allait s'ouvrir à lui et un peu par hasard.

Parmi la collection de vinyles de ses parents , un album va retenir son attention.

Intrigué par la pochette , le style , le visage , il vient de découvrir Klaus SCHULZE et l'album Mirage que ce dernier vient de publier. 

3 - Mirage.jpg

Et , en le mettant sur la platine , c'est un coup de cœur dès les premières minutes.

Cette écoute va radicalement changer sa vision musicale : des sons inconnus , une atmosphère captivante , un voyage , une révélation.

D'écoutes en écoutes en boucles , il analyse la structure , la longueur des pistes , les tonalités , tout est examiné de long en large.

Fort de sa découverte , il fonce chez le disquaire du coin pour trouver les autres albums de SCHULZE et il en parle autour de lui.

Désormais , il peut mettre un nom sur l 'étrange instrument qui produit ces sons inouïs : le synthétiseur.

Mais il en ignore tout et d'étranges rumeurs circulent à son propos : un filtre qui , placé à proximité des HP permet de modifier le son , un organe "amélioré" , un instrument qui joue seul en appuyant sur des boutons.

Autant de bizarreries qui éveillent sa curiosité.

Alors , il traverse les magasins de musique , les librairies pour en savoir plus.

Et finalement , après une intense recherche , c'est dans l'arrière boutique d'un magasin où il avait décidé de prendre des cours de musique et d'initiation au clavier , que se trouvait là le plus emblématique des synthétiseurs : le Mini Moog.

4 - Minimoog.jpg

Il a 17 ans lorsqu'il fait l'acquisition de son premier synthétiseur monophonique et qu'il commence à créer ses premiers sons.

Il joue pendant des heures , quelquefois jusqu'à très tard le soir.

5 - LS.jpg

Plus tard , il achètera l'ARP Odyssey , le Korg PS 3200 , le Polymoog , le duophonic Oberheim Two Voice , le Crumar Multiman S , la chambre d'écho Roland RE 201 , certains des instruments que possédaient SCHULZE.

Et ce , jusqu'à l'avénement du MIDI ou il opte pour les synthétiseurs numériques ROLAND JD800 et D110 , YAMAHA TG 77 , Microwave WALDORF , entre autres , le tout piloté par un ATARI STF et le premier logiciel de MAO , le pro 2 de STEINBERG.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Musical_Instrument_Digital_...

 

Aujourd'hui , son équipement se résume à de nombreux VST de ARTURIA notamment et du logiciel de MAO , CUBASE , mais tout en restant fidèle à la Berlin School.

Produire un album reste son principal objectif , projet qui va mûrir pendant plus de 30 ans.

Et enfin Blue Dream , son premier opus paraît en décembre 2014 sous le nom d'artiste qu'il a choisi , SEQUENTIA LEGENDA.

6 - Blue Dream.jpg

Composé de deux longs morceaux et d'un bonus , l'album est particulièrement bien accueilli et il reste bien ancré dans la mouvance de la Berlin School des années 70

http://www.progarchives.com/album.asp?id=50426

http://www.progarchives.com/Review.asp?id=1545037

 Puis il enchaîne avec Amira et , en 2015 , à la mort d'Edgar FROESE , lui dédie un titre hommage Au Revoir.

7 - Au Revoir.jpg

Le troisième album Extended ( double CDr ) paraît en 2016.

8 - Extended.jpg

http://www.progarchives.com/album.asp?id=59215

https://www.gutsofdarkness.com/god/objet.php?objet=19211

La grande particularité par rapport aux précédents opus est l'apport d'un batteur.

Et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit de Tommy BETZLER , celui là même qui avait œuvré avec Klaus SCHULZE sur le DVD bonus de l'album Dig It et qui l'avait accompagné lors des tournées dans le milieu des années 80.

9 Tommy.jpg

9A - Tommy.jpg

9B - Tommy.jpg

Laurent et Tommy

Le résultat est vraiment à la hauteur ; musique finement ciselée , émotionnelle , en perpétuel mouvement avec un grand soin apporté aux fréquences et aux harmonies. Et le jeu sobre de Tommy BETZLER qui lui donne beaucoup de profondeur.

Avec cet album , SEQUENTIA LEGENDA confirme l'énorme potentiel qui se dégage de sa personnalité et qu'il a parfaitement intégré la Berlin School et son Maître , Mr SCHULZE.

Fort de ce succès , il continue sur sa lancée et publie au rythme d'un album par an.

Ce sera ensuite Ethereal en 2017 , une expérience immersive et émotionnelle en hommage au légendaire Moog modulaire.

10 - Ethereal.jpg

http://www.progarchives.com/album.asp?id=56662

http://www.progarchives.com/Review.asp?id=1868865

 

Qui sera suivi en 2018 par Renaissance et sa magnifique pochette , musique dans la plus pure tradition de l'analogique , trois morceaux et trois univers différents.

 

11 - Renaissance.jpg

http://www.progarchives.com/album.asp?id=59206

http://www.progarchives.com/Review.asp?id=2041885

 

Puis , en mars 2019 paraît Over There.

12 - Over There.jpg

A l'origine , ce projet initial remontait en 1984 , époque où l'analogique vivait ses dernières heures , supplantés par la norme MIDI. L'inspiration se veut résolument orientée vers les instruments analogiques de la Berlin School du milieu des années 70 ( ARP Odyssey , KORG PS 3200 , MS 20 entre autres ) , mais en utilisant les instruments actuels.

https://www.discogs.com/fr/Sequentia-Legenda-Over-There/r...

http://www.musikreviews.de/reviews/2019/Sequentia-Legenda...

 

Juillet 2019 , à l'occasion du 50eme anniversaire d' APOLLO 11 et en hommage à Jules VERNE qu'il apprécie beaucoup , il publie The Lunar Trilogy , trois variations sur le morceau Solitudes Lunaires , un titre extrait du double album Extended.

13 - The lunar.jpg

Suivi de Codex of the birds of flights, un autre hommage à un artiste qu'il admire : Léonard DE VINCI.

14 - codex.jpg

Trois morceaux pour exprimer le désir de voir l'homme voler dans les airs un jour, le rêve, le doute et l'espoir.

Nul doute qu'au travers de toutes ses musiques et albums , SEQUENTIA LEGENDA est un "amoureux" de la Berlin School , qu'il prend un immense plaisir à composer et surtout nous faire partager son attrait et engouement.

Et pour tous les fans de cette musique "cosmique" , de cette glorieuse période de l'ère analogique , nul ne peut rester insensible à ces vagues sonores qui nous submergent , ces nappes synthétiques flottantes et émotionnelles qu'il nous restitue à merveille , digne héritier de la Berlin School.

A suivre donc...

https://www.discogs.com/fr/artist/4486405-Sequentia-Legenda

http://sequentia-legenda.blogspot.com/

https://www.sequentia-legenda.com/

 

 

A SUIVREDieu nordique

Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire