Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 36 : Kraftwerk :86 - aujourd'hui

 

KRAFTWERK : 86 - 2012 : UNE BAISSE DE REGIME

Après Computer World , le groupe s'octroie une pause de cinq ans avant de revenir avec Electric Café en 1986. Mais à l’époque, la musique pop est dominée les machines rythmiques et les synthétiseurs et le groupe est moins pertinent.

 Le titre « Musique Non Stop » est un énorme tube en Allemagne durant de nombreux mois.

Plus discret, KRAFTWERK ne produit qu'un single en 1987 intitulé « The Telephone Call ».

Le succès mitigé du morceau pousse les membres fondateurs de la formation à renouveler leur style qui commence à lasser le public. Ils commenceront par reprendre certains de leurs plus grands succès sur un album baptisé The Mix.

Le disque paraît en 1991 et réconcilie KRAFTWERK avec ses admirateurs.

À l’exception de la compilation The Mix  parue en 1991, le groupe demeure silencieux jusqu’en 1999 alors que paraît le simple « Expo 2000 ».

Karl BARTOS et Wolfgang FLUR quitte KRAFTWERK après cet album et seront remplacés par Fritz HILPERT et Fenning SCHMITZ.

ELECTRIC CAFE( 1986)

- Ralf HUTTER / keyboards, electronics, voice
- Florian SCHNEIDER / keyboards, electronics, voice
- Karl BARTOS / keyboards, programming hardware
- Wolfgang FLUR / keyboards, programming hardware

EXPO 2000 ( 2000)

Line Up inchangé

Trois ans plus tard paraît Tour de France Soundtracks en 2003 qui restera numéro un des classements français de longs mois.

Le disque est également un succès en Allemagne et en Suisse.

TOUR DE FRANCE( 2003)

- Ralf HUTTER / keyboards & electronic instruments
- Florian SCHNEIDER / keyboards & electronic instruments
- Fritz HILPERT / electronic percussion & sound effects
- Henning SCHMITZ / electronic percussion & sound effects


Un an plus tard,KRAFTWERK réussit le tour de force de sortir un nouvel album événement intitulé The Catalogue, remix de ses huit premiers albums.

Minimum Maximum sort en 2005 et ses titres accaparent les ondes des radios allemandes et françaises.

 MINIMUM MAXIMUM ( Live 2005)

- Ralf HUTTER / keyboards & electronic instruments
- Florian SCHNEIDER / keyboards & electronic instruments
- Fritz HILPERT / electronic percussion & sound effects
- Henning SCHMITZ / electronic percussion & sound effects

En avril 2008, le groupe se produit pour une tournée de quatre dates aux États-Unis. Florian SCHNEIDER ne participa pas à ces concerts. Aucune raison officielle n'a été divulguée. Il fut remplacé par Stefan PFAFFE, également responsable des effets visuels du groupe.

En septembre 2008, le groupe se produit également pour 5 dates en Europe, puis pour 4 dates en Australie au mois de novembre.

Le 5 janvier 2009, le site de fans officiel du groupe annonce le départ de  Florian SCHNEIDER, l'un des deux cofondateurs du groupe :

« Florian SCHNEIDER leaves Kraftwerk after a 40 years partnership with Ralf Hütter.This partnership has generated n incredible music and huge advances in music technology.Florian is a great musician, always seeking the perfect sound through technology. Refined and perfected sounds and vocoders to impossible levels of perfection.

Our thanks for the state of art that led to Kraftwerk's music all these years.

And our wishes for success Florian's new projects as well as to this new KRAFTWERK.

("Florian SCHNEIDER quitte KRAFTWERK après quarante ans de partenariat avec Ralf HUTTER. Cette collaboration a généré une incroyable musique et d'énormes avancées dans la technologie musicale. Florian est un grand musicien, toujours à la recherche du son parfait grâce à la technologie. Peaufinant et perfectionnant les sons et les vocoders à des niveaux de perfection impossibles. Nos remerciements pour la créativité artistique apportée à la musique de KRAFTWERK durant toutes ces années. Et nos vœux de succès pour les nouveaux projets de Florian ainsi que pour ce nouveau KRAFTWERK.")

Depuis silence radio ! Si le groupe n'est pas officiellement dissous ( pour preuve leur tournée 2012), nul doute que le départ de SCHNEIDER risque fort  de leur porter un coup fatal.


A SUIVRE..............Tangerine Dream à l'apogée de son art

Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.