Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 32 : Floh de Cologne 1966 - 1983

 

FLOH DE COLOGNE : UN ROK ANAR NON DENUE D'HUMOUR

Même s'il reste relativement marginal, on ne peut évoquer le Krautrock sans parler de FLOH DE COLOGNE, d'autant plus qu'il reste un l'un des tous premiers groupe de ce mouvement actif et ce , de 1966 à 1983. Il faut dire que ce groupe n'aura rien fait pour soigner son image de marque , allant même jusqu'à interpréter leurs textes dans leur langue natale.

Malgré un succès relatif au début des années 1970, le groupe a sombré dans l'anonymat à l'aube des années 1980, avant la séparation des musiciens en 1983.

FLOH DE COLOGNE naquit le 20 Janvier 1966 sous la houlette d'un collectif d'étudiants anarchistes, tous issus de l'Université de Cologne. Une sorte de cabaret politique en fait ,campé dans une position et un dialecte clairement marxiste et anarchiste .

 Dès le début, les musiciens mettent en avant leurs idéaux politiques, au point d'être considéré comme un groupe contestataire.

Le premier album, Vietnam, sort en 1968, est une violente critique de la guerre du même nom.

Le célèbre, mais très controversé Rolf Ulrich KAISER, impressionné par leur musique et surtout leurs textes, décide de produire leurs deux albums suivants : Rockoper Profitgeier (1971) et Lucky Streik (1972).

L'ensemble de leurs albums contiennent de vives attaques, bien souvent tournées de façon humoristique, vis-à-vis de la politique et de la société de l'époque.

Musicalement parlant, leur style est à classer dans le Krautrock, malgré de nombreuses approches folk , psychédélique ainsi qu'un certain goût pour l'expérimentation.

Malgré un réel potentiel, la réputation de FLOH DE COLOGNE ne dépassa pas véritablement les frontières de l'Allemagne.

La faute peut être, au fait que, souhaitant garder intégralement ses racines teutonnes, FLOH DE COLOGNE chantait en Allemand. Pas vraiment attirant

A ne pas négliger aussi leurs travaux théâtraux.

 

Membres du groupe de 1966 à 1983 :

  • Gerd WOLLSCHON (chant/claviers)
  • Markus SCHMIDT (basse/violon)
  • Hans-Jorg "Hansi" FRANK (batterie/claviers)
  • Britta BALTRUSCHAT (chant)

Autres membres

  • Theo KONIG (saxophone/clarinette/armonica - 1972)
  • Dick STAGTLER (basse/guitare - 1969)
  • Vridolin ENXING (claviers/basse/guitare/violoncelle - 1973)

12 albums tout de même à leur actif et quelques innovations!

           VIETNAM (1968)

FLIEBBANDBABYS BEAT - SHOW (1970)

 - Hansi FRANCK / drums
- Dieter KLEMM/ vocals
- Markus SCHMIDT / guitar, keyboards
- Dick STADTLER / bass
- Gerd WOLLSCHON / vocals

 ROCKOPER PROFITGEIER (1971)

Premier opéra en langue allemande en 1971

 - Hansi FRANCK / drums
- Dieter KLEMM/ vocals
- Markus SCHMIDT / guitar, keyboards
- Dick STADTLER / bass
- Gerd WOLLSCHON / vocals

 LUCKY STREIK (1973)

Line up in changé sauf Theo KONIG / vocals

GEYER SYMPHONI(1974)

Dans les trois mouvements de "Geyer-Symphonie" , le groupe  travaille sur des extraits musicaux originaux extrait de discours politiques à l'occasion de l'enterrement de l'industriel allemand Fiedrich FLICK.

Line up inchangé

MUMIEN - KANTATE FUR ROCKBAND (1974)

Dans la cantate pour Rock Band "Mumien", le groupe  répond en 1974 au coup d'Etat au Chili, et ce, par rapport au dernier discours du président  Salvador ALLENDE.

 

DIESER CHILENISCHE SOMMER WAR HEIB (1974)

TILT (1975)

ROTKAPPCHEN (1977)

PRIMA FREIHEIT (1978)

KOSLOWSKY (1980)

FAATERLAND (1983)

Line up inchangé


Les critiques n'auront pas toujours été tendres avec FLOH DE COLOGNE , et leurs propos auront souvent fait preuve de beaucoup d'ambiguité.

Il est vrai qu'en  rajoutant des faits concrets à leurs albums, leur musique propagande , très novatrice pour l'époque , s'en est trouvé amoindrie :

Fictions inutiles sur l'exploitation, misère des travailleurs, lutte des classes et  utopie socialiste.

Cependant,FLOH DE COLOGNE aura été le premier groupe de rock allemand, qui, par leurs origines ethniques et leur agressivité socialement motivante, a apporte de la spontanéité et de l'émotion dans un rock and roll qui en manquaient cruellement.


A SUIVRE...........Centrale Electrique

Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.