Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 29 : Amon Duul 2 1972 - 1974

AMON DUUL II RENTRE DANS LE RANG

Si les trois premiers albums d'AMON DUUL II reste et resteront trois magnifiques brûlots de rock incandescent ,inventif et créatif , la suite sera beaucoup moins drôle.

 

Comme si le groupe avait eu peur de la complexité de ses trois premiers albums, pour l'album suivant,AMON DUUL II se remet en question et va revenir vers un son beaucoup plus traditionnel.

Influencé par POPOL VUH, avec "Carnival In Babylon" 1972 le groupe adopte soudain une position hippie-spirituelle, pour s'adonner à des chœurs célestes et des atmosphères éthérées.
Certes, il n'était pas évident de pondre un album important comme "Carnival In Babylon" après les deux monstres précités...
Mais là, ils se sont peut-être un peu trompés d'objectif: les ingrédients principaux de ce carnaval sont : lyrisme, choeurs, chansons acoustiques... C'est à dire juste de quoi déstabiliser les fans de la première heure ! S'en suivit un premier "flop" commercial inévitable...Et pourtant, beaucoup estimeront que cet album présente de fort "jolies" choses et tiendront tête aux mauvaises critiques. Avec le recul, il s'avère que ce disque se situe encore dans la très bonne période du groupe, mais offre, il est vrai, certaines déceptions qui ne leur sont pas pardonnées.
Le line-up inclus désormais Danny FICHELSCHER de POPOL VUH à la batterie, Lothar MEID à la basse, le saxophoniste Olaf KUBLER et Karlheinz HAUSMANN aux claviers électroniques.
Le groupe s'est retiré dans une maison gothique qui est devenu le point de référence pour un groupe de hippies et des freaks.

 Carnival In Babylon(1972)

Danny FICHELSCHER / drums, congas
- Karl-Heinz HAUSMANN / keyboards, electronics
- Chris KARRER / acoustic & electric guitars, violin, Soprano sax, vocals
- Renate KNAUP KROTENSCHWANZ / vocals
- Peter LEOPOLD / drums, tambourine
- Lothar MEID / bass, vocals
- John WEINZIERL / acoustic & electric guitars, vocals

+ Joy ALASKA / backing vocals
- Olaf KUBLER / Soprano sax, door
- Falk U. ROGNER / organ

Le disque "Utopia" est sorti sous le nom d'AMON DUUL II en CD, tandis qu'à sa sortie, la pochette vynile n'indiquait rien.

"Utopia" est en fait le premier projet solo de Lothar MEID (rien à voir avec le groupe de Todd RUNDGREN!).
Après ce disque, le bassiste d'AMON DUUL II va également collaboré à "18 Karat Gold" et faire trois autres albums solos entre 1976 et 1980, mais dans une tendance trop "pop-rock" pour être véritablement très intéressant.
Il faut bien noter qu'ici les membres du groupe n'apparaissent que sur quatre morceaux (avec Olaf et Danny) et offrent d'autres morceaux un poil plus jazzy grâce aux autres musiciens allemands issus d'autres groupes comme PASSPORT ou EMBRYO.
NB: sur le CD, en bonus, on a droit à "Wolf city" et "Surrounded by the stars" remasterisés et remixés, et qui ont, de ce fait, une pêche d'enfer, et une version apparemment live de "Landing In A Ditch" faramineuse!
Finalement, ce disque est entouré d'un étrange brouillard de mysteres bien curieux...

UTOPIA (1973):


Danny FICHELSCHER / drums, congas

- Chris KARRER / acoustic & electric guitars, violin, Soprano sax, vocals
- Renate KNAUP KROTENSCHWANZ / vocals
- Peter LEOPOLD / drums, tambourine
- Lothar MEID / bass, vocals
- John WEINZIERL / acoustic & electric guitars, vocals

Mais aussi:
Jimmy JACKSON : organ, piano
Siegfried SCHWAB: guitare
Kristian SCHULTZE: electro piano
Edgar HOFMANN: sax

"Wolf City" , un live de 1972, qui ne dure que seulement 34 minutes, a été une tentative pour vendre ce genre de mystique acide-rock music. Le (mini-) album sonne dans son ensemble de façon plus cohérent et moins "acide" des chansons et il bénéficie d'une production supérieure.
Par ailleurs, le groupe propose tout simplement un disque de progressive-rock. Techniquement parlant, il s'agit du plus "accompli" de leurs albums.
Il est celui sur lequel le groupe joue comme un ensemble avec une inspiration musicale et compétente. Pour le meilleur et pour le pire.
Inconnus il y a encore peu, il est évident qu'avec l'album "Wolf City" le groupe a connu un véritable succès.
Après les deux géants ("Yeti" l'agressif et "Lemmings" le fluide) et le relatif "flop" du "Carnival", AMON DUUL II a su trouver un équilibre parfait.
Il n'y a plus ici d'improvisations poussées, ni d'effets indigestes. Au contraire, le groupe semble avoir fini d'apprendre et peut enfin étaler ses connaissances à son aise.
On remarque que pas mal d'invités n'ont pas été indifférents à la magie de cette musique effervescente. Un album apparemment sans faille et pourtant toujours un peu dingue...
Mais ne serait-ce pas la voie de la commercialisation ? En fait, "Wolf City" et "Vive La Trance" vont être les deux derniers albums réellement intéressants du groupe, tout en étant de bons disques d'introduction au style. Fortement conseillés aux néophytes.
Comme tous les groupes expérimentaux et novateurs, cependant, le groupe choisit de ne pas stagner, et plus tard, une fois encore, comme la plupart des autres groupes Krautrock, principalement Can, passe à une marque plus accessible, et même plus "commerciale", avec les chansons réduites en longueur, en éliminant principalement les effrayants passages instrumentaux dissonants, en simplifiant encore et toujours les mélodies, mais en gérant tout cela sanssacrifier le caractère unique de base de leur musique.

Wolf City( live 1972)

 Danny FICHELSCHER / drums, congas
- Falk U ROGNER / keyboards, electronics
- Chris KARRER / acoustic & electric guitars, violin, Soprano sax, vocals
- Renate KNAUP KROTENSCHWANZ / vocals

- Lothar MEID / bass, vocals
- John WEINZIERL / acoustic & electric guitars, vocals

 

+ Al Sri Al GROMER / sitar
- Paul HEYDA / violin
- Jimmy JACKSON / piano, choir organ
- Olaf KUBLER / vocals , sax 
- Pandit SHANKAR LAL / tablas 
- Peter LEOPOLD / vocals , synthesizers , kettle drums 
- Liz van NIENHOFF / tambura 
- Rolf ZACHER / vocals

 

"Vive La Trance" édité en 1973 est non seulement encore plus structuré, mais il est aussi mélodique.
C'est l'album pop d'AMON DUUL II. La seule et unique exception est une nouvelle suite multi-partie, intitulée "Mozambique", mais qui, malgré tout, sonne comme un fantasme mélodique: pas de tempos exotiques, pas de violon tzigane, mais, plutôt, un piano enmenant la mélodie et un lourd riff de guitare.
Mêmes ingrédients que sur le précédent album; l'album "Vive La Trance" possède en plus une dimension non négligeable: l'humour! Les titres sont de plus en plus courts mais terriblement efficaces. La preuve que le groupe fonctionne véritablement à la perfection... Des morceaux comme "A morning excuse" ou le fabuleux "Mozambique" font apparaître l'énorme talent (le génie!) d'AMON DUUL II, bien que le côté excentrique et novateur du début soit totalement oublié.
En fait, il y a deux manières de réagir à cet album: il est assez accessible pour l'auditeur qui ne connaît pas encore bien le son "allemand", tandis que les autres "habitués" aux sonorités dures et chaotiques seront certaitement déçus.
A vous de vous situer! Il apparaîtra par la suite que "Vive la trance" sera le dernier disque intéressant du groupe (à part les témoignages "live") puisqu' ils vont peu à peu (et inexorablement) tomber dans la musique commerciale perfide et aseptisée...

 

Vive La Trance(1973)

 Robby HEIBL / bass, acoustic guitar, violin, vocals
- Chris KARRER / acoustic & electric guitars, violin, saxophone, vocals
- Renate KNAUP KROTENSCHWANK / vocals
- Peter LEOPOLD / drums, percussion
- Lothar MEID/ bass, vocals
- Falk U. ROGNER / organ, synthesizers
- John WEINZIERL / acoustic & electric guitars, vocals

With:
- Desmond BONNER / backing vocals
- Keith FORSEY / percussion
- Peter KRAMPER / synthesizers
- Olaf KUBLER / percussion, saxophone


A SUIVRE.................AMON DUUL II Chute et Déclin

Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.