Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 267 : 2066 and Then 1971 - 1973

52 - Logo.jpg

Le nom de ce combo, originaire de Mannheim vient de la bataille historique de Hastings en 1066 auquel  le groupe a rajouté 1000 ans.

En 1971 , TWENTY SIXTY SIX AND THEN se compose de Geff HARRISON (chant, un Anglais ), Gagey MROZECK (guitares), et Steve ROBINSON et Marvos VEIT aux claviers, Dieter BAUER (basse)et Constantine BOMMARIUS à la batterie.

 

Malheureusement, leur durée de vie sera assez courte du printemps 1971 à l'été 1972.

 

Mais leur seul et unique album reste un classique du genre.

 

Reflections on the Future , 1972 est enregistré au cours de l'automne 1971 au studio de Dieter DIERKS près de Cologne, à Stommeln.

Cet album contient cinq longues plages progressives à l'ambiance dramatique et un style allemand tout à fait unique.

Les musiciens du groupe excellent tout au long de l'album.

 

Et Dieter DIERKS y aura donné une excellente qualité sonore,  ajoutant ses brefs phrases «cosmiques».

 

En raison de mauvaises ventes et d'une mauvaise gestion financière, l'un des meilleurs groupes Allemands connaîtra une mort prématurée quelques mois seulement après la sortie de l'album.

 

Par la suite , certains musiciens poursuivront leur carrière dans d'autres groupes.

 

Geoff HARRISON et Gagey MROZECK avec KIN PING MEH , Steve ROBINSON (de son vrai nom Rainer GEYER) avec NINE DAYS WONDER ,Marvos VEIT avec MIDNIGHT CIRCUS, Constantine BOMMARIUS avec ABACUS , Dieter BAUER avec AERA.

 

 

REFLECTIONS ON THE FUTURE ( 1972 )

 

Gagey MROZECK / guitars

 

Marvos VEIT / keys

 

Constantine BOMMARIUS / drums

 

Geoff HARRISON / vocals

 

Dieter BAUER / bass

 

Steve ROBINSON / keys

 

Cet album sera réédité en 1989 par le label Second Battle.

 

http://www.progarchives.com/album.asp?id=5460

http://www.progarchives.com/Review.asp?id=859913

 

A SUIVRE....Fait en Allemagne

Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.