Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 23 : Froese en solo 1974 - 1979

 

EDGAR FROESE SOLO

Si la carrière solo de BAUMANN fut brève et celle de FRANKE discrète, en tout cas moins médiatisée que celle de ses petits camarades, celle de FROESE fut assez copieuse.

 

Cela dit,  on retiendra surtout  "Aqua" très expérimental, "Epsilon in Malaysian Pale" incontestablement son chef d'oeuvre, le très bon "Macula Transfer" et, plus accessoirement " Ages" et "Stuntman " .

Après , à l'image du groupe, ca  reste beaucoup moins interessant.

 

 AQUA(1974)  

"""Excellent que ce premier opus d'Edgar Froese. Certes un peu froid, très "liquide",d'un accès très difficile parce que très cérébral et expérimental, Aqua demeure cependant très innovateur et audacieux pour l'époque, presque hors du temps.J'adore et j'adhère surtout Aqua( le morceau) et Parnophelia. Mais l'ensemble reste tout à fait recommandable.Et à mon avis, Aqua est un chef d'oeuvre. Un point c'est tout..."""

- Edgar FROESE / keyboards
- Chris FRANKE / keyboards


 

EPSILON IN MALAYSIAN PALE( 1975) 

"""Je me souviens qu'à sa sortie, cet album fut très bien accueilli.Entièrement justifié car excellentissime.Nettement plus accessible et moins cérébral que "Aqua", "Epsilon in Malaysian Pale" débute par une superbe mélodie aux sonorités de flûtes( déjà exposé dans "Alpha Centauri")suivi d'un motif répétitif et discret qui n'est pas sans évoquer "Fauni Gena" d'Atem.Le morceau s'achève par un retour aux sonorités du début avec cette fois une atmosphère plus majestueuse.Superbe. "Maroubra Bay" est un peu moins convaincant( tout est relatif), malgré sa formidable introduction grandiose et pathétique. Peut être parce qu'il évoque un peu trop TD.Mine de rien, avec Aqua et EIMP,et dans un registre très différent, Edgar Froese venait de commettre deux perles, deux chef d'oeuvre de la ME.La suite sera nettement moins glorieuse.Quant à EIMP 2005, je veux même pas en entendre parler."""

- Edgar FROESE / keyboards

 

MACULA TRANSFERt( 1976)  

""" Alors oui, on est bien d'accord ! Celui là, il est franchement très bon. Un bien bel album bien inspiré, bien envoyé. Et moi aussi, j'ai failli le "zapper". J'avoue que celà aurait été bien dommage. La musique elle, de par ses sonorités m'évoquent un peu beaucoup "Green Desert". Mais je peux me tromper. Personnellement j'ai bien accroché à "PA 701" et "IF 810". Voilou ! """

 Edgar FROESE / synthesizer, guitar, keyboards, vocals


AGES ( 1977 )


Edgar FROESE (synthétiseurs, guitares, piano, claviers…)

- Claus CRIEGER (batterie)


STUNTMAN ( 1979 )

 Edgar FROESE (synthétiseurs, guitares, piano, claviers…)


A SUIVRE ..... Soleil Egyptien et Lune Turque 1ere Partie

 

Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.