Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 21 : A PROPOS de Manuel Gottsching

 

 E2 - E4  

 

""Une longue pièce de plus de cinquante minutes qui groove en douceur entre d'infinies variations, danse de claviers liquides sans être planants et guitare stratosphérique en apothéose. Lorsque E2 E4 sort en 1984, il devient malgré sa longueur l'un des hymnes du Paradise Garage de NEW YORK et du Music Institute, club culte de DETROIT.

Son auteur, Manuel GOTTSCHING n'a pourtant rien du corsaire house. Résumé à lui seul de la face cosmique du Krautrock allemand, il crée au début des années 70 ASH RA TEMPEL avec un jeune batteur qui vient de quitter TANGERINE DREAM, KLAUS SCHULZE. Puis ils s'envolent tous avec POPOL VUH et quelques autres illuminés teutons dans ce ciel électronique qui  influencera toute la trance et la techno de  BERLIN et de MUNICH.

En 1974, GOTTSCHING expérimente avec ses Inventions for electric guitar la mise en boucle sophistiquée de ses arpèges, puis il se la joue cosmic disco avec Correlations. Mais E2 E4, sorti dix ans après ses triturations de cordes, va évoluer sans lui. Le titre, coupé et transmuté connaît en effet à la fin des années 80 un succès inouï sous la patte des Italiens de SUENO LATINO. Puis, il subit de nombreux sorts équivalents, dont un reliftage par DERRICK MAY et une refonte pétante par CARL GRAIG sous le nom de PAPERCLIPEOPLE en un remake / Throw à secouer les puces.

L'histoire de GOTTSCHING et de E2 E4 raconte les mutations de la musique électronique, pont entre des époque et des lieux, de l'ALLEMAGNE à CHICAGO et DETROIT en passant par l'ITALIE.""

Ariel KYROU  " Un siècle de musiques électoniques " 

 

 THE PRIVATE TAPES

Le label allemand "Manikin" publia, en 1996 une série de six CD, intitulés "The Private Tapes" qui rassemblaient inédits et  enregistrements historiques par ASH RA TEMPEL , ASHRA, et par leader incontesté Manuel GÖTTSCHING

Cette collection reçu l'approbation et l'enthousiasme des fans d'ASHRA / GÖTTSCHING non seulement en raison de son intérêt historique, mais aussi parce qu'elle contenait des excellents morceaux de la musique électronique dans le "plus dur" style cosmique des années 1970, ainsi que des pièces d'autres tendances plus proche de la pop mais très apprécié également par les adeptes moins "cosmique" de Manuel GÖTTSCHING.

Grands nombre de musiciens célèbres ont ainsi  archivés des enregistrements qui sont généralement voués à l'oubli. Improvisations, concerts, compositions non incluses dans aucun album à cause du manque d'espace, voire même des morceaux trop audacieux. Dans certains cas, la pression de la part des fans est tellement forte que les maisons de disques réussissent à faire plier les musiciens et leur faire ressortir de leurs tiroirs .

.
L'acteur principal et responsable de ce projet aura été Klaus D. MUELLER,  bien connu dans la scène de musique électronique, manager de Klaus SCHULZE, et ayant été à linitiative de nombreux projets similaires depuis le début des années soixante-dix. MUELLER réussit à convaincre GÖTTSCHING  de rechercher dans ses archives, et d'en extraire sept heures et demie de musique, durée totale de cette collection.

 Les années soixante-dix, beaucoup de ces enregistrements datent de cette année, aura été très certainement, l'époque la plus productive pour ASH RA TEMPEL. Par la suite,la cadence fut beaucoup moindre pour l'époque. 

 

1_3.jpg

 

 

4_6.png

 

 

56.png

 

PS : Les six volumes de "The Private Tapes " sont disponibles sur le NET en free download ... 

 

 

 

 

Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.