Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 18 : Tangerine Dream 1974

LA BELLE ANNEE POUR LE REVE ORANGE

Pour TANGERINE DREAM, cette année 1974 sera extrêmement prolifique.
Le trio berlinois vient de signer chez Virgin ! En suivra une longue association bénéfique.

Le premier opus édité sous la vierge major "Phaedra" sera un coup de maître.
Un album phénomène qui va faire connaître le Dream et le porter aux nues sur la scène internationale.
Un incontournable comme diront les spécialistes !

Pourtant, avec le recul, on peut toujours s'interroger sur le succès d'un tel disque.
Rien que le titre éponyme, une suite de sons, complètement ou presque arythmique, sans véritables mélodies.
A croire que les médias étaient vraiment lassés des sempiternelles ritournelles anglo saxonnes et qu'ils désiraient vraiment du neuf.
Toujours est il que pour TANGERINE DREAM, ce succès était amplement mérité.

PHAEDRA(1974)


Edgar FROESE : mellotron, bass guitar, VCS3 , orgue
Chris FRANKE : Synthétiseur moog, claviers, VCS3
Peter BAUMANN : orgue, piano électrique, VCS 3, orgue

L'enregistrement de Phaedra terminé, TANGERINE DREAM est alors pressenti pour écrire la musique d'Oedipe Roi( Oedipus Rex).

Keith MITCHELL, alors directeur du Festival Chichester Théâtre explique comment il est venu à utiliser le trio allemand:


"J'avais parlé à Hovhanness PILIKIAN,le créateur, à ce sujet parce qu'il voulait donner à la pièce un aspect tribal plutôt que l'épopée habituel classique, parce que l'histoire devait venir des origines, l'homme qui dort avec sa mère et tue son père.
Puis j'ai entendu la musique de« Phaedra " que John PEEL adorait et passait à la radio et j'ai immédiatement reconnu ce que je cherchais.
Une primitive espace / temps de l'élément une atmosphère absolument géniale pour cette production particulière.
En fait, je pense que ca collait parfaitement avec SHAKESPEARE."

Malheureusement, l'ensemble ne restera qu'à l'état de projet et ne verra jamais le jour. Ne reste que trois morceaux pour nous souvenir, et notamment la majestueuse ouverture, jouée justement au Chichester Théâtre.

Mais il était dit qu'en cette année 1974, TANGERINE DREAM créerait l'événement .
Cette fois çi, c'est pour un concert mémorable que les moins de 45 ans
ne peuvent pas connaître.
Mais plantons le décor !

En ce 13 décembre, ce sont donc plusieurs milliers de jeunes qui se pressent dans la cathédrale de Reims pour écouter religieusement NICO qui fut pour un temps la chanteuse du VELVET UNDERGROUND; et enfin TANGERINE DREAM, encore peu connu.


5.000 personnes pour un tel espace c’est beaucoup et l’église sera dégradée.
La cathédrale a été envahie par la fumée de cigarette, des spectateurs ont abusé d’alcool , d’autres de drogue.
Des excréments et des seringues ont été retrouvé.
Certains spectateurs ont même uriné dans l’église


.Des voix s’élèveront pour s’indigner que l’on ait pu autoriser « la venue de 5.000 hippies chevelus, barbus et crasseux venus célébrer les rites d’une messe païenne ». Ce scandale sera l’occasion d’émissions sur RTL et Europe 1 où l’on s’interrogera sur le bien-fondé de ce concert.

Des prêtres au contraire défendront l’initiative en soulignant que cette occasion était propice à une ouverture et rappelleront qu’au Moyen-âge, l’église était un lieu de rencontres, même pour les affaires.


Ils concluront qu’ils ont autorisé ce concert en toute connaissance de cause, après avoir écouté ce qui allait être produit ce soir-là.

France-Inter diffusera dans les jours qui suivent de larges extraits de ce concert sur ces ondes ce qui permettra à de nombreux français de découvrir TANGERINE DREAM.


Les autorités ecclésiastiques diront qu’il faut purifier la cathédrale et celle-ci sera à nouveau consacrée (dédiée au culte).

TANGERINE DREAM sera interdit d’Eglises catholiques.


ET ce n’est qu’en 2005 que le groupe allemand se reproduira dans un tel édifice.

Amen !



Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.