Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 175 : Eela Craig : 1977 - 1978

 

18 - Logo.jpg

 

1977 - 1978 :EELA CRAIG CRÉE L’ÉVÉNEMENT

En 1977, parution de Hats of Glass .....

HATS OF GLASS (1977)

- Hubert BOGNERMAYR / keyboards, vocals

- Gerhard ENGLISCH / bass, percussion
- Frank HUEBER / drums, percussion

- Fritz RIEDELBERGER / guitars, piano, vocals
- Hubert SCHNAUER / keyboards, flute
- Harald ZUSCHRADER / keyboards, flute, guitar

http://www.progarchives.com/album.asp?id=294

http://www.progarchives.com/review.asp?id=1873

http://www.progarchives.com/review.asp?id=1872

Avant de créer l'événement un an plus tard.

En 1978, EELA CRAIG va oser un spectacle rock.

 Une messe multilingue style strictement liturgique et une utilisation instrumentale de l'électronique et des éléments de musique rock. Tout y est même les textes en latin, allemand, anglais et français.

Composé en partie sur la base d'Antiphone , les parties latines évoquent les oeuvres chorales d'Anton BRUCKNER.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Anton_Bruckner

 Cette performance de la Missa Universalis au Festival International de BRUCKNER restera une expérience hors du commun.

MISSA UNIVERSALIS (1978 )

- Hubert BOGNERMAYR / keyboards, vocals

- Gerhard ENGLISCH / bass, percussion
- Frank HUEBER / drums, percussion

- Fritz RIEDELBERGER / guitars, piano, vocals
- Hubert SCHNAUER / keyboards, flute
- Harald ZUSCHRADER / keyboards, flute, guitar

http://www.progarchives.com/album.asp?id=295

http://www.green-brain-krautrock.de/index.php?page=sql_detail&id=9280

Les compositions qui rappellent la musique de l'organiste et compositeur autrichien du 19e siècle Anton BRUCKNER, et le Sanctus , une de ses compositions a été retravaillé pour les instruments modernes.

Une oeuvre assez exceptionnelle pour l'époque.

A SUIVRE.... 1979 - 80 La Fin

Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.