Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 16.1 Ash Ra 76 - 80

 

Manuel GOTTSCHING sort du Temple

Deuxième période

Alors qu' ASH RA TEMPEL est définitivement dissous, Manuel GOTTSCHING ne lâche pas l'affaire et décide de continuer seul.

Ou presque, parce qu'il saura s'entourer de musiciens prestigieux comme Harald GROSSKOPF aux percussions ou Lutz ULBRICHT à la guitare et même Klaus SCHULZE pour un concert exceptionnel.

Par contre, pour éviter les problèmes juridiques, il doit changer de nom. Il choisit ASH RA.


ASH RA sera bien différent de la précédente mouture. Ce sera surtout la virtuosité d'un guitariste hors pair allié à son incroyable créativité, sa formidable inspiration même si , dans certains albums, il mettra un peu trop en "sourdine", son instrument de prédilection, à savoir la guitare.

New Age Of Earth 1976

Manuel GOTTSCHING (all instruments)

Source d'inspiration : ROSI

""Deux parties dans cet album.La première, c'est les trois premiers morceaux," musique à images".En ce sens, Ocean Of Tenderness est une splendeur et les images qui vous viennent à son écoute parlent d'elles même, inutile de faire un dessin. Idem pour Deep distance qui pourrait évoquer un long voyage ferroviaire. La deuxième partie c'est Nightdust, sublime, empreint d'une très grande mélancolie qui vous transporte. Un reproche cependant.A mon avis, on y sent nettement l'influence de Schulze, un peu trop sans doute, ce qui explique le 5/6.Mais si la ME était un avatar du romantisme, New Age Of Earth en serait l'une des pierres angulaires.  """

Blackouts 1977

Manuel GOTTSCHING (all instruments)

Correlations 1979


Manuel GOTTSCHING (guitares, synthétiseurs) Lutz ULBRICHT (guitares, synthétiseurs) Harald GROSSKOPF(batterie, percussions)


Belle Alliance 1980


Manuel GOTTSCHING (guitares, synthétiseurs) Lutz ULBRICHT (guitares, synthétiseurs) Harald GROSSKOPF(batterie, percussions)


 



 

Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.