Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 128: Klaus SCHULZE : L'après Krautrock 94 - 96

6 - Logo.jpg

1994 - 1996

Après Dresden , SCHULZE cherche de nouvelles pistes pour renouveler son style.

Il va rentrer alors dans une période qu'on pourrait qualifier de "néo classique" . Cette période va se concrétiser par trois albums, un live , Royal Festival Hall , Goes Classic où il réinterprète quelques morceaux de la musique classique et puis aussi et surtout par un opéra Tottentag . Trois albums difficiles pour qui n'aime pas la " grande musique" , un tant soit peu qu'il en existe une petite.

Difficiles aussi en raison de l'admiration qu'il voue à Richard WAGNER.

Puis il se tournera vers la musique de film  avec le très décevant Moulin De Daudet.

Fait de morceaux ultra  courts, on sent très bien que le "maître" n'y excelle pas et n'y est pas à son aise.

Passé cette période , il va opérer un retour avec trois albums assez interessants et notamment Das Wagner Disaster qui paraît en 1994.

Le concept est simple , un même concert , deux versions différentes.

DAS WAGNER DISASTER ( 1994 )

Klaus SCHULZE : keyboards and voices

Dennis LAKEY : Synthesizer and sampling

Un album où Schulze fait preuve d'une maestria assez étonnante.

Les collages passent bien et les sonorités cuivrées qui émanent de ci, de là(perceptibles sur"Anchorage"), donnent une chaleur et une coloration toute particulière à l'ensemble.

http://www.gutsofdarkness.com/god/objet.php?objet=8306

Puis  , l' année suivante SCHULZE va nous gratifier d'un triple album In Blue.

A noter sur le CD 2 la présence de Manuel GOTTSCHING pour le morceau Return of the Tempel.

IN BLUE ( 1995 )

Klaus SCHULZE / keyboards and computer

Manuel GOTTSCHING / guitars sur Return of the Tempel

Malgré sa longueur ( triple) beaucoup de trouvailles et de richesses sonores, surtout sur des morceaux relativement longs, jamais ennuyeux. SCHULZE joue sur les émotions et les états d'âme et ca marche à merveille.

http://www.gutsofdarkness.com/god/objet.php?objet=8426

Et , en 1996 , Klaus SCHULZE , qui a décidément beaucoup de choses à dire, nous gratifie d'Are You Sequenced , un double album.

Des morceaux courts mais enchaînés avec conviction sur le premier et un morceau unique sur le deuxième.

Le premier CD est un régal, le second CD est un puissant tour de force. ( sur le site officiel ).

Ce qui , en soi, n'est pas faux.

ARE YOU SEQUENCED ( 1996 )

Klaus SCHULZE: Electronics, Computer & Keyboards

Encore une fois , un album très énergique

Beaucoup de rythme et de vivacité et un plaisir de jouer extrêmement communicatif et qui se transmet à nos oreilles.

http://www.gutsofdarkness.com/god/objet.php?objet=8425

 

A SUIVRE....Un sacré collectif !

Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.