Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 12.2 : CAN 75 - 89 Les images

 

 

7 - Landed.jpg

LANDED   1975

8 - Landed.jpg

FLOW MOTION   1976

9 - SawDelight.jpg

SAW DELIGHT  1977

10 - Out Of Reach.jpg

OUT OF REACH    1978

11 - The Can.jpg

THE CAN   1978

12 - Landed.jpg

DELAY  1968    1981

13 - Rite Time.jpg

RITE TIME  1989

 

Can2.jpg

CAN à ses balbutiements : MikaelKAROLI, Malcom MOONEY,Jacki LIEBEZEIT, Holger CZUKAY et Irmin SCHMIDT

Can.jpg

Mikael KAROLI, Holger CZUKAY, Irmin SCHMIDT et Jacki LIEBEZEIT

 

0.jpg

Hommage à Mikael KAROLI DCD en 2001


INFLUENCES


La plupart des artistes de post-punk tels The Fall, Public Image Ltd., Siouxsie & the Banshees, Joy Division, Suicide, This Heat ainsi que David Bowie, Talking Heads, The Stone Roses, Talk Talk et Primal Scream ont cités Can parmi leurs influences.

Brian Eno a réalisé un court-métrage en hommage à Can, dans lequel apparaît John Frusciante des Red Hot Chili Peppers et où Can se voit décerner le prix de meilleur groupe d'Allemagne.

John Lydon, ancien membre des Sex Pistols, fonda Public Image Ltd., sur le même modèle que Can, en plus d'un grand nombre de collaborations avec les membres de groupe eux-mêmes.


Radiohead a repris la chanson Thief, de l'album Delay 1968, et a également cité Can comme influence. Mark E. Smith a rendu hommage à Damo Suzuki avec la chanson I Am Damo Suzuki sur l'album This Nation's Saving Grace (1985).


The Jesus and Mary Chain jouait régulièrement une reprise du morceau Mushroom lors de ses concerts, et cette dernière inspira également The Flaming Lips dans l'écriture de la chanson Take Meta Mars (sur In a Priest Driven Ambulance en 1990).

Certains groupes ont également choisi leur propre nom en hommage à Can : The Mooney Suzuki, Spoon, Ege bamyasi, Hunters & Collectors et Moonshake.


Le romancier Alan Warner a écrit deux livres en hommage deux membres de Can (Morvern Callar à Holger Czukay et The Man Who Walks à Michael Karoli).


L'album Sacrilege, réalisé par Can en 1997, propose plusieurs remix, édités en particulier par Sonic Youth et U.N.K.L.E.

Les tendances à la musique ethnique de Can vont également préfigurer l'apparition de la nouvelle vague de la world music dans les années 1980.

Le groupe fit également figure de pionner et de référence pour l'ambient, en compagnie de leurs compatriotes de Kraftwerk et Tangerine Dream.


Plusieurs de groupes de post-rock se réclament de Can ainsi que les groupes de new-prog comme The Mars Volta.

Les pionners du renouveau du Krautrock, ont cité Can comme principale source d'inspiration, en compagnie de Faust et Neu!.

Le groupe anglais Loop a été profondément influencé par les rythmiques répétitives de Can et a repris la chanson Mother Sky de l'album Fade Out.

Kanye West a samplé le morceau Sing Swan Song pour sa chanson Drunk & Hot Girls (album Graduation en 2007).

Enfin, Can a influencé les compositeurs d'avant-garde "classique" tels que Bernhard Lang et Karlheinz Essl.

Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.