Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EPISODE 116 : Lucifer's Friend 1972 - 1973

 


21 - Logo.jpg


1972 - 1973

En 1972, le groupe est forcé de renoncer à ses apparitions en live en raison du coût élevé des tournées. Mal payés, ils sont criblés de dettes.

LUCIFER'S FRIEND continue exclusivement comme un groupe de studio

Le deuxième album, "Where The Groupies Killed the Blues", sorti en 1972, prend une direction complètement différente du premier.
C'est un album très expérimental de Progressif et Psychedelic Rock, composé en grande partie par John O'BRIEN DOCKER.


WHERE THE GROUPIES KILLED THE BLUES ( 1972  )
- Peter HECHT / organ
- Dieter HORNS / bass, vocals
- John LAWTON / lead vocal
- Joachim RIETENBACH / drums
- Peter HESSLEIN / guitar, vocals

 

http://www.progarchives.com/album.asp?id=5104

http://www.progarchives.com/Review.asp?id=97092

 

Sur son troisième album, "I'm Just a Rock'N' Roll Singer", le groupe change encore de direction, cette fois dans un style rock simple popularisé par des groupes comme GRAND FUNK RAILROAD, et des thèmes graveleux à propos de la vie des roadies.

I'M JUST A ROCK 'N' SINGER( 1973 )

- Peter HECHT / organ
- Dieter HORNS / bass, vocals
- John LAWTON / lead vocal
- Herbert BORNHOLD / drums
- Peter HESSLEIN / guitar, vocals

Cet album est publié sur le label Vertigo en 1973 et c'est un magnifique exemple du style de maturation du groupe avec de belles performances comme "Groovin 'Stone", ''Born On The Run", ''Blind Liberty" Et "Rock'n'Roll Singer".


L'album a été un succès considérable, particulièrement en Amérique où il a été élu meilleur disque de l'année dans certaines villes Américaines. Et ce fut une excellente nouvelle pour la scène Rock Allemande.


http://www.progarchives.com/album.asp?id=5105

http://www.progarchives.com/review.asp?id=386441

Malheureusement !....

A SUIVRE....  74 - 76



Écrit par Rebel Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.